Le pays du mois : La Chine

Découvrez un pays chaque mois sur la page fan FaceBook de Cap Monde ! Culture, tourisme, gastronomie, …

75054_584402404908970_366342994_n

 

La grande Muraille

L’ensemble de fortifications militaires désignées collectivement sous le nom de Grande Muraille furent construites, détruites, déplacées et reconstruites à de nombreuses reprises entre le IIIème siècle av. J.-C. et le XVIIème siècle pour marquer et défendre la frontière nord de la Chine. Sa longueur, sa surface, et sa masse sont plus importantes que celles de toute autre réalisation humaine dans l’Histoire.
murailleEn avril 2009, l’Administration d’État chargée du Patrimoine Culturel, estime une longueur totale de 8 851,8 km dont 6 259,6 km de murs, 359,7 km de tranchées et 2 232,5 km de barrières naturelles (montagnes ou rivières). En juin 2012, elle met à jour son étude pour arriver au chiffre de 21 196,18 km, en prenant en compte des parties actuellement détruites.
La Grande Muraille est nommée en chinois « La longue muraille de dix mille li », le li étant une ancienne unité de longueur. Dix mille symbolise l’infini en chinois, mais littéralement, la muraille mesure entre quinze mille et quarante-deux mille li, selon l’estimation de la longueur et de la valeur du li utilisé.
Contrairement à une idée reçue, elle n’est pas visible à l’œil nu depuis la lune, sa largeur de 4 à 5 m étant inférieure à celle d’une autoroute,! On peut toutefois distinguer son ombre, projetée par sa hauteur moyenne de 6 à 7 m, depuis une orbite basse, dans certaines conditions de luminosité.

 

La dynastie Ming

La dynastie Ming fut une lignée d’empereurs régnant sur la Chine de 1368 à 1644 après l’effondrement de la dynastie Yuan, dominée par les Mongols. On considère ces trois siècles comme l’une des plus grandes périodes de gouvernement efficace et de stabilité sociale de l’histoire humaine. mingA la tête d’une puissante marine de guerre et d’une armée de métier d’un million d’hommes, la dynastie Ming mène également des grands travaux, comme la rénovation du Grand Canal qui apporte des céréales jusqu’à Pékin, de la Grande Muraille, et la construction de la Cité Interdite.

Mais au XVIème siècle, une crise économique, des famines à répétition, une épidémie et un tremblement de terre majeur affaiblissent le pouvoir impérial. Au début du XVIIème siècle, Nurhaci, un chef mandchou de la tribu des Jurchen, consolide son pouvoir à la frontière Nord de l’empire Chinois, et ses relations diplomatiques avec les Ming se détériorent jusqu’à la guerre à partir de 1618. Dans les années 1630, la révolte menée par Li Zicheng est l’occasion dont a besoin Huang Taiji, successeur de Nurhaci, pour passer la Grande Muraille. Le petit-fils de Nurhaci accédera au trône impérial en 1644. Dans le Sud, des loyalistes continuèrent de se déclarer fidèles à la dynastie Ming, même après l’exécution du dernier prétendant en 1662.

 

Le nouvel an Chinois

On appelle nouvel an chinois le premier jour du premier mois du calendrier chinois. On appelle aussi cette célébration la fête du printemps, qui s’étend sur quinze jours pour se conclure avec la fête des lanternes. La nouvelle année est également célébrée à cette date dans de nombreux pays où l’influence culturelle fut important, et ceux où vivent une importante communauté d’origine chinoise : Taiwan, Hong Kong, Macao, Singapour, Malaisie, Philippines, Brunei, nouvel-anIndonesie, Thailande, Vietnam (où le nouvel an est appelé fête du Têt, avec un décalage horair) et Corée du Sud, sans oublier les minorités d’origine chinoise dans de nombreux pays.
Contrairement à notre calendrier, le calendrier grégorien, qui est solaire, le calendrier chinois est basé sur les mouvements de la lune. Pour cette raison la date du nouvel an chinois est pour nous variable, mais est toujours comprise entre le 21 janvier et le 20 février.
Les traditions, qui ont varié au cours des siècles, consistent à chasser des mauvaises influences de l’année passée (symbolisées par le monstre du nouvel an, Nian) et à s’attirer la chance grâce à des pratiques, objets ou aliments portant chance : les pétards, la couleur rouge, le poisson, sont autant d’exemples.
Les festivités se terminent quinze jours plus tard, par la fête des lanternes. Les familles sortent à la nuit tombée, des lanternes à la main. Aujourd’hui, les lanternes en plastiques à piles et à l’effigie de personnages de dessins animés replacent peu à peu les modèles traditionnels en papier.

 

Le saviez-vous

starbucks
Seul Starbucks a pu convaincre les autorités chinoises pour ouvrir un café dans la cité interdite !
Un milliard de Chinois se partagent seulement 100 noms de famille.
Un milliard de Chinois se partagent seulement 100 noms de famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *