Retrouvez l’interview de deux jeunes : Hugo et Tony en route pour le Trophy 4L :

Hugo et Tony, amis de longue date, ont décidé de participer ensemble au plus grand raid d’Europe : le 4L TROPHY !

Du 16 au 26 février, se déroule le rallye 4L. Il s’étend sur plusieurs pays : dont la France, l’Espagne jusqu’au Maroc. 6 000 km de partage et de découverte à bord d’une 4L. Ce raid a pour objectif de venir en aide aux populations défavorisées, depuis sa création il a permis d’ouvrir 25 classes en Outre Méditerranée.

Nous leurs avons posé quelques questions :

Q : Pour quelle raison avez-vous décidé de vous lancer dans l’aventure ?

Hugo : Nous sommes 2 jeunes chalabrois Tony et Hugo âgés de 21 et 23 ans. Notre village CHALABRE est une commune de 1200 habitants et pour tout vous dire, tout le monde se connaît !!! Nous avons grandi quasiment ensemble en passant par l’école primaire et le collège, et par nos activités communes comme la pêche, la cueillette des champignons et encore aujourd’hui le rugby notre passion.

Pour ma part, j’aime beaucoup voyager. A 10 ans, en 2009, j’ai commencé par un premier séjour en colonie en France, à Poitiers et par la suite de 2010 à 2019, j’ai pu découvrir les 4 coins de la France, l’Espagne, l’Angleterre et d’autres pays comme ceux de l’Europe de l’Est, la Crête, les USA ainsi que l’Australie avec Cap Monde. Je garde de merveilleux souvenirs tant sur le plan organisationnel que sur la découverte des différents pays avec leurs cultures, leurs paysages… Et j’ai ainsi pu développer mon sens de l’aventure et mon autonomie.

Enfant, chez ma grand-mère, il y avait une 4L garée dans la rue que je rêvais d’avoir un jour. Ma grand-mère me l’a offerte pour mes 18 ans, et de là à commencer mon désir de participer au 4L Trophy et de découvrir une nouvelle aventure, boussole à la main dans le désert marocain.

Tony : Quand j’ai appris que Hugo voulait faire le 4L trophy, je lui ai dit ‘’je viens avec toi, c’est mon rêve d’y participer et j’ai déjà la voiture’’. Je suis assez aventurier, mais pas comme Hugo qui a beaucoup voyagé. Nous avons tous les deux une 4L et on a fait le choix de prendre la mienne pour le rallye car elle est break, plus pratique pour mettre les affaires et y dormir, durant l’aventure marocaine.

Q. Où en êtes-vous dans la préparation jusqu’à présent ?

Plusieurs étapes :

Tout d’abord, nous avons cherché des financements, pour réaliser ce projet, auprès de plusieurs entreprises, commerçants et particuliers, car le coût du 4L trophy ne se limite pas seulement au frais de participation. Il y a tous les ‘’à-côtés’’ comme la voiture (qui doit être conforme au rallye), le matériel nécessaire pour les 10 jours de l’aventure, les assurances, l’essence, les pièces de rechange au cas où, les repas, …

Hugo : Je suis cuisinier de profession et nous avons confectionné et vendu des paellas tout l’été pour des particuliers et des associations, mais aussi à des fêtes de quartier… qui ont eu un franc succès.

Le début de la préparation de la voiture a été très compliqué voire chaotique car nous avons démonté toute la voiture avec l’aide de deux amis Sam (mécanicien) et Serge (retraité et grand passionné de 4L) sous le regard de nos parents. Seulement, lors de la mise en état du châssis (sablage) on s’est rendu compte qu’il était ‘’mort, HS’’, inutilisable pour faire le rallye !!

Notre ami Serge qui possède plusieurs 4L, nous en a vendu une et depuis nous y travaillons les soirs, WE et jours fériés avec la participation de Serge et Sam. A ce jour, le moteur a été remis en état avec changement de plusieurs pièces et ………elle démarre et roule !!! YES !!!

Q. Quelle étape de préparation a été la plus difficile pour vous ?

Pour nous, le plus dur a été la mauvaise surprise avec la première voiture. Nous y avons passé plusieurs heures et plusieurs jours de travail dessus pour au final échouer. Nous étions démoralisés. On comptait les mois qui nous restaient avant le départ et il nous fallait trouver une autre solution. Mais heureusement que notre ami Serge était là. Notre sauveur !! encore MERCI.

Q. Quels conseils donneriez-vous à ceux qui voudraient participer au rallye ?

Hugo : Ne pas avoir peur de se lancer, ne pas écouter les pessimistes. Nous avons qu’une vie, il faut en profiter, osez.

Tony : Dans notre village il y a une devise « fais de ta vie un rêve et du rêve une réalité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.