Le pays du mois : Le Brésil

Découvrez un pays chaque mois sur la page fan FaceBook de Cap Monde ! Culture, tourisme, gastronomie, …

534783_606904899325387_184621914_n

 

La Bossa Nova

La bossa nova, ou bossanova, est un style musical : son nom provient des mots bossa, littéralement bosse, qui peut également signifier « aptitude », « vocation » ou « manière » — et de nova, nouvelle. C’est une nouvelle manière de faire de la musique, quand elle apparaît au Brésil à la fin des années 50. bossa-novaÀ cette époque, certains musiciens de Rio de Janeiro rejettent la musique traditionnelle brésilienne pour créer leur propre.
Jusque-là, la musique des classes populaire se résume à de la samba de carnaval, et, pour la classe moyenne, des ballades plus connues sous le nom de samba-canção, chansons douces aux textes sentimentaux, similaire aux boléros latino-américains. La bossa nova, dans laquelle certains voient une inspiration venue du jazz américain de la même époque, est inventée par un groupe composé de João Gilberto, Normando Santos, Vinicius de Moraes et d’autres, qui jouent pour la jeunesse des quartiers chics d’Ipanema et de Copacabana, à Rio de Janeiro.
Les instruments présents dans la bossa nova sont essentiellement la guitare classique (sans médiateur, le plus souvent), et dans une moindre mesure le piano, les percussions et d’autres instruments à cordes.

jequitiba-rosa

 

Le « jequitiba-rosa »

L’arbre le plus vieux du Brésil est un « jequitiba-rosa ». Agé de 3020 années, ils se trouvent dans le parc de Vessununga entre Santa do Passa Quatro et Sao Paulo.

 

 

La forêt amazonienne

Vaste plaine traversée par le fleuve Amazone, le bassin amazonien s’étend sur 7,3 millions de km². La forêt elle-même couvre environ 5,5 millions de km², à cheval sur les frontières de neuf pays : plus de la moitié au Brésil (63 % de la forêt), suivi par le Pérou (13%) foret-amazoniennemais aussi l’Équateur, la Colombie, le Venezuela, la France (via le département de la Guyane), le Suriname, le Guyana et la Bolivie.
Il s’agit de la plus grande forêt du monde, située dans une des régions les plus humides de la planète, qui fournit près de 12 % des réserves en eau douce du globe. Son statut de « poumon de la planète » est aujourd’hui remis en question par les scientifiques, mais l’Amazonie n’en reste pas moins le plus important réservoir de diversité biologique sur Terre : on y trouve un dixième de la faune connue et plus de 40 000 espèces végétales. On a identifié 95 espèces de fourmis différentes sur un seul arbre, presque autant que les 105 espèces vivant dans l’ensemble de l’Allemagne !

Mais avec plus que 125 000 km carré de défrichage par an, pour laisser la place à l’élevage de bétail ou à l’exploitation minière, la forêt se réduit à une vitesse affolante, et pourrait avoir disparu totalement d’ici 2050 !

pirarucu

 

Le « pirarucu »

Le saviez-vous : Le plus grand poisson d’eau douce du monde se trouve dans le fleuve Amazonas. Il s’appelle « pirarucu » et peut mesurer 2,5 mètres de longueur et peser jusqu’à 250 kilos.

 

 

La feijoada

La feijoada est un plat très populaire au Portugal, et dans toutes ses anciennes colonies : Brésil, Angola, Mozambique, Goa et Macau. Il est préparé à base de haricots noirs (feijão : haricot en portugais), de riz et de viande de porc ou de bœuf, et est parfois surnommé le « cassoulet portuguais ».
feijoadaSa variante brésilienne est considérée par beaucoup comme le plat national du pays. Elle est préparée avec des variétés de haricots locales, ce qui la différencie en termes de saveur de la feijoada portugaise. Son origine de plat d’esclaves est aujourd’hui contestée par les historiens, qui l’identifient comme un plat consommé par les classes moyennes et supérieures dès le XIXème siècle, les esclaves n’ayant que très rarement accès à des plats à base de viande.
Nécessitant plusieurs heures de préparation, la feijoada n’est consommé qu’occasionnellement. Traditionnellement, les restaurants la servent en tant que plat du jour une ou deux fois par semaine, souvent le mercredi et le samedi, même si certains la proposent tous les jours. Grâce à un coût peu élevé, elle est appréciée par toutes les classes sociales, et c’est le plat typique des réunions familiales et des rassemblements d’amis.

locomotive

La plus ancienne locomotive à vapeur

Le saviez-vous : Entre les villes Sao João Del Rei et Tiradentes dans l’état de Minas Gerais, circule la plus ancienne locomotive à vapeur du monde (depuis 1881) sur un parcours de 12km.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *